SYSTÈME IMMUNITAIRE : COMMENT L’AIDER À NOUS DÉFENDRE ?

Pour affronter le changement de saison et les baisses de tonus, il faut pouvoir compter sur nos défenses immunitaires. C’est le moment de les réveiller ! Comment ? On vous explique…


Une baisse de régime alors qu’il faut rester au top au travail ? Un manque de tonus et le sourire en berne à la maison ? On dirait bien que nos défenses naturelles ne sont pas au mieux de leur forme… Il est temps de les réveiller et de retrouver notre force intérieure. Nous en aurons besoin pour affronter les frimas, boucler nos dossiers mais aussi profiter des bons moments en famille ! 

On se préoccupe de notre système immunitaire surtout lorsqu’il montre des signes de faiblesse… Mais qu’est-ce que c’est, en fait ? A notre naissance, Dame Nature nous a fait cadeau d’un magnifique outil pour défendre notre organisme contre les agressions. Comme il est capable d’évoluer, il a beaucoup appris à chaque fois que nous avons bataillé contre les microbes et autres bactéries. Résultat : on est mieux armée qu’un nouveau-né quand il faut affronter l’hiver et la toux des voisins de bureau. 

Oui, mais voilà, il arrive aussi à nos défenses immunitaires d’avoir des coups de mou. Le manque de sommeil, l’hiver, la pollution, une alimentation pas toujours équilibrée, certains traitements ont tendance à faire baisser nos défenses immunitaires. On est alors plus vulnérable. C’est le moment de réagir. 

Me défendre toute la journée 

Le matin, j’attaque par un grand verre de jus d’orange, si possible fraîchement pressé. Parce que c’est meilleur ;-) et bien plus riche en vitamine C, un antioxydant ami de mon système immunitaire. 

Je savoure aussi un yaourt. Ma flore intestinale en profite et cela tombe bien puisque 70% de notre système immunitaire se trouve dans l’intestin !1 Régulièrement, je m’offre aussi Omnibionta®3 DEFENSE. C’est un vrai coup de pouce pour maintenir mes défenses naturelles et lutter contre la fatigue. L’intérêt ? Il associe des ferments lactiques brevetés , 12 vitamines et 7 minéraux : iode, fer, zinc, sélénium, chrome, manganèse, magnésium. Une vraie association de bienfaiteurs. La vitamine A, B6, B12, C, D, le cuivre, les folates (acide folique), le fer, le sélénium et le zinc contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire. Le fer aide à réduire la fatigue. 

renforcer ses défenses immunitaires

Je pense à bien aérer ma maison avant de partir : renouveler l’air intérieur limite la pollution et les acariens. Autant d’ennemis que mon système immunitaire n’aura pas à combattre !

A midi, s’il y a du poisson gras à la cantine, j’en prends ! Saumon, maquereau, sardine, hareng… m’apportent des omégas 3 et de la vitamine D, utile pour mes os et jouant un rôle important dans le développement de certains globules blancs. Un œuf mimosa ? Bonne idée ! Le jaune cuit contient du sélénium, un antioxydant très utile, lui aussi, et du zinc. Des légumes verts, un fruit en dessert complètent mes apports en vitamines. 

En rentrant du travail, je descends du bus ou du métro une station avant la mienne. 10 minutes de marche rapide, c’est une bonne idée pour s’aérer l’esprit et couper avec sa journée de travail. C’est aussi une activité physique qui participe au renforcement du système immunitaire2.

A la maison, je prépare un dîner léger et équilibré. Pourquoi pas en intégrant un aliment fermenté, comme le kéfir ou les cornichons, la sauce soja ou le fromage, utiles à ma flore intestinale ? 

Je me couche assez tôt pour pouvoir profiter d’une vraie nuit de sommeil : à de rares exceptions près, nous avons besoin de 7 à 8h pour récupérer et enclencher les cycles réparateurs. Car le sommeil aussi compte pour mon système immunitaire.

Jour après jour, je veille ainsi, avec des réflexes simples, à mon bien-être et je renforce mes défenses : bref, je nourris ma force intérieure ! 

 

1. NIEMAN DC, NEHLSEN-CANNARELLA SL, MARKOFF PA, BALK-LAMBERTON AJ, YANG H, et coll. The effects of moderate exercise training on natural killer cells and acute upper respiratory tract infections. Int J Sports Med 1990, 11 : 467-473

2 Thomas J. Birk, Angele McGrady, Rodger D. MacArthur, and Sadik Khuder. The Effects of Massage Therapy Alone and in Combination with Other Complementary Therapies on Immune System Measures and Quality of Life in Human Immunodeficiency Virus, The Journal of Alternative and Complementary Medicine. September 2007, 6(5): 405-414. doi:10.1089/acm.2000.6.405. 

 

Le saviez-vous ?

Les massages sont bons pour le moral et pour le bien-être. Mais pas seulement… Ils pourraient bien, selon certaines études3, jouer un rôle positif sur notre système immunitaire. 

Raison de plus pour se faire plaisir et s’offrir des pauses massage régulières, réalisées par un professionnel, son chéri ou soi-même : l’auto-massage, ça marche aussi ! 

3. Justin D. Crane, Daniel I. Ogborn, Colleen Cupido, Simon Melov, Alan Hubbard, Jacqueline M. Bourgeois and Mark A. Tarnopolsky, "Massage Therapy Attenuates Inflammatory Signaling After Exercise-Induced Muscle Damage", Science Translational Medicine 01 Feb 2012: Vol. 4, Issue 119, pp. 119ra13. 

Produits associés

COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

 

mineraux- garder la forme
LES MINÉRAUX
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les minéraux et leurs bienfaits.
vitamines - les alliées de votre force intérieure
LES VITAMINES
Les vitamines sont de votre côté, découvrez comment les utiliser.

ARTICLES RECOMMANDÉS